NOS ÉVÉNEMENTS


Dakar, 9e édition

 Jeudi 04 Juillet 2019

Thème : "Souveraineté numérique et protection des données"


 

LIEU DE L’ÉVÉNEMENT

King Fahd Palace Hotel

Routes des Almadies

Dakar, Sénégal


PRENEZ LA PAROLE

Partagez votre vision et votre expertise avec vos futurs partenaires d'affaires.

RENCONTRE DES DÉCIDEURS

Rencontrez en une seule fois l'ensemble des décideurs du secteur et nouez de nouvelles relations.

AUGMENTEZ VOTRE VISIBILITÉ

Médias, espaces d'exposition, réseaux sociaux... Montrez votre présence sur les marchés africains.


                                     PROGRAMME : JOUR 1


                                    8h00 - 9h00

                                    Enregistrement et Accueil

                                    9h00 - 10h00            

                                    Cérémonie d’ouverture - Mot de bienvenue

                                    Côte d'ivoire, Sénégal, Smart Africa

                                    VP Banque Européenne d'investissement

                                    10h00 - 10h20            

                                    Keynote

                                    M. Thierry BRETON, PDG Atos Group

                                    10h20 - 11h15            

                                    Panel 1 : La souveraineté numérique de l’Afrique face à la puissance des GAFAM - Impact sur l'innovation

                                    Les enjeux 

                                    Ils sont trop puissants, trop influents, trop riches et ne paient pas assez d'impôts. Pourtant ils continuent à croître et à prospérer. Il s’agit des GAFAM (Google Apple, Facebook, Amazone et Microsoft) dont la capitalisation boursière dépassait les 2 000 milliards d’euros. Leur valorisation équivaut au PIB cumulé des 55 pays du continent estimé à 2,24 trillions de dollars US selon la Banque Mondiale (1 trillion équivaut à 1000 milliards). De plus, sur chaque segment du marché numérique, un seul acteur parmi ces acteurs concentre une large majorité d’utilisateurs et instaure une position dominante. Facebook domine les réseaux sociaux, Google la recherche Internet, Amazon le e-commerce, etc. Si bien que certains évoquent même le cybercolonialisme. Face à cette nouvelle forme de domination, comment le continent doit- il faire face à cette nouvelle donne géostratégique.

                                     Questions

                                    Quelle fiscalité adoptée par l’Afrique face à ces géants ?

                                    Le numérique, un instrument au service de l’élargissement de l’assiette fiscale ?

                                    • Une fiscalité de la donnée est-elle envisageable ?

                                    • Les Etats africains doivent-il d’ores et déjà s’interroger sur ces défis fiscaux ? 

                                    •  A quelle échelle agir ? Comment agir ? Définition d’un établissement stable numérique, retenues à la source, taxes sur le chiffre d'affaires, régimes spéciaux… ?

                                    Modérateur : Karim SY, Digital Africa – Membre du Conseil National du Numérique

                                    M. Ibrahima N. DIAGNE,  Administrateur Délégué Gaindé2000

                                    Mme Saloua KARKRI-BELKEZIZ,  Présidente Afrique de GFI Informatique

                                    M. Patrick MBENGUE,  Président GOTIC Côte d’Ivoire

                                    M. Cheikh BAKHOUM,  Directeur de l’ADIE, Sénégal

                                    M. Hamed Salif CAMARA,  Directeur Général de l’AGETIC - Mali

                                    11h15 - 11h45

                                    Pause café & Networking

                                    11h45 - 12h00            

                                    Keynote : Les fonctions support comme levier de la performance de l'entreprise

                                    M. Pape Amadou NGOM, PDG S&H

                                    12h00 - 13h00            

                                    Panel 2 : La réglementation en matière de données personnelles et l’Etat (pouvoirs de police et ordre public)

                                    [Panorama de la règlementation en matière de protection des données dans le monde]

                                    Les enjeux

                                    • Notion de « propriété » des données personnelles et l’appréhension du paradigme de départ : les données personnelles sont le prolongement des individus qui les produisent. Pourtant, un semblant de « propriété » sur les données personnelles peut se manifester à travers le principe de portabilité des données, qui traduit une appartenance des données personnelles à la personne qui les produit.

                                    • La mise en œuvre d’une réglementation inter-Afrique pourrait permettre de créer une union et une cohérence en termes de protection des données personnelles sur le territoire africain.

                                    •  La protection des citoyens face à l’exploitation de leurs données personnelles : vecteur de confiance permettant l’épanouissement numérique des Etats et le développement du commerce numérique

                                                  

                                    Les questions

                                    • Quels sont les moyens d’action de l’Etat vis-à-vis des citoyens ?

                                    • Jusqu’où l’Etat peut-il aller dans l’usage de son pouvoir de police pour protéger les données personnelles des citoyens ? pour utiliser les données personnelles des citoyens ?

                                    • Les traitements de données personnelles peuvent-ils être un instrument de maintien de l’ordre public ?

                                    • Quels problèmes l’ingérence de l’Etat peut-elle engendrer pour les citoyens ?

                                    • Panorama mondial : quelles différences vis-à-vis des données personnelles entre l’UE et la Chine, les USA ?

                                    • Peut-on réellement parler de propriété des données personnelles ? Quelles sont les limites de cette propriété ?

                                    • Peut-on envisager la création d’une plateforme de partage inter-Afrique de dispositions législatives ou règlementaires, ou de « bonnes pratiques » adoptées en matière de protection des données personnelles ?

                                    Modérateur : Maitre Patrick AMOUZOU, Avocat Associé Hoche Avocats

                                    Intervenants :

                                    M. Omar SEGHROUCHNI,  Président de la CNDP Maroc

                                    M. Bilé DIEMELEOU , Directeur Général de l’ARTCI – Côte d’Ivoire

                                    Mme. Sophie NERBONNE , Directrice chargée do co-régulation économique  

                                    Dr. Abdallah CISSE,   Expert en TIC

                                    Dr. Mouhamadou LO,  Expert en Droit TIC

                                    Représentant CDP Sénégal

                                    Cible : Régulateurs, décideurs publics, universitaires, avocats, lobbyistes

                                    13h00- 14h00

                                    Pause Déjeuner


                                     


                                    14h00 - 15h30            

                                    Panel 3 : Administration et numérique - mettre le numérique au profit d'une administration plus efficace

                                    Mise en avant des initiatives déjà mises en œuvre en Afrique. 

                                    Les enjeux : 

                                    • Dématérialisation permettant un rapport plus fluide entre les citoyens et l’administration

                                    • Faciliter les démarches

                                    • Sensibiliser les citoyens à l’administration en ligne

                                    • Développer le vote en ligne

                                    • Renforcer l’implication des citoyens

                                     

                                    Les questions :

                                    • Quels sont les obstacles structurels au développement de l’e-Administration et comment les contourner ? 

                                    • Comment mettre le numérique au service de la démocratie ?

                                    • Comment améliorer les services publics grâce au numérique ?

                                    • Comment exploiter pleinement les données publiques, dans le secteur public comme privé ?

                                    Modérateur : Ousmane THIONGANE, Conseiller Spécial et Coordonnateur Unité Digitale de la Présidence

                                    M. Serge ADJOVI,  DG de l’Agence du développement du Numérique Bénin

                                    M. Mohamadou MBENGUE, Partner, CEO -  Grant Thornton Technologies - Sénégal

                                    Dr. Seydina Moussa NDIAYE,  Directeur Coopération UVS

                                    M. Euloge KIPEYA SORO DG Ansut Côte d’Ivoire

                                    M. Emmanuel LEMPERT,  Directeur des affaires gouvernementales -SAP

                                    Cible : Administration, décideurs publics, entreprises

                                    15h30 - 16h00

                                    Pause café & Networking

                                    16h00 - 17h00

                                    Panel 4 : Souveraineté et villes durables

                                    Les enjeux

                                    L’infrastructure de base dans les villes intelligentes intègre le partage et la maitrise des données. L’implantation des Datacenters soulèvent aussi la question de l’intégrité des des données. Quid des parcs technologiques ?

                                    Les questions

                                    • Comment protéger les données des citoyens, par nature sensibles ? Quelles politiques et quels mécanismes de protection adoptée ? 

                                    • Comment bâtir des espaces de confiance numérique ? L’Etat doit-il créer des tiers de confiance (évaluation et validation d’applications et objets connectés…) ?

                                    • Comment assurer l’interopérabilité des systèmes informatiques, essentielle ?

                                    Modérateur : M. Tony D’Almeida, Directeur des TI, de la Sécurité et de l’Organisation BOAD

                                    Intervenants

                                    M. Bassirou BA,  Directeur Parc Technologique National

                                    M. Abdoulaye MBAYE,  PDG Neurotech

                                    M. Oliver LABBE,  Co-fondateur de Cap DC

                                    M. Moussa DIEYE,  SG Sénélec

                                    M. Pierre Michel ATTALI,  Directeur du Pôle Territoires Numériques  Idate

                                    Représentant Sonatel Business Service

                                    Représentant Pôle Urbain de Diamniadio


                                    Cible : Parcs Technologiques, télécoms, développeurs, régulateurs


                                    PARTENAIRES DE L’ÉVÉNEMENT

                                     

                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo
                                    Logo de Démo